Le Fonds de Sauvegarde des Abeilles (F.S.Ab.) vise à soutenir toute action qui permet d’améliorer la santé des abeilles et diminuer leur mortalité. Il est également animé par la volonté d’apporter son aide à la mise en place de projets en faveur de la biodiversité et d’actions de sensibilisation à la santé de l’abeille en finançant des prestations d’accompagnement et de conseil ou en versant des aides financières à des porteurs de projets dans les domaines apicoles, agricoles, forestiers et urbains.

64 projets soutenus

en France depuis la création du Fonds en 2018

65 000 €

reversés aux porteurs de projet depuis 2 ans

2021

Nouvel appel à projet

Fonds récoltés auprès de :

C’est qui le Patron ?!

Une partie des fonds sont récoltés près de "C'est qui le Patron…

Culture miel

Une partie des fonds sont récoltés auprès de Culture Miel grâce la…

Pourquoi la création de ce Fonds ?

L’abeille est une actrice cruciale et indispensable à la préservation de l’équilibre de notre écosystème.

Cependant, son avenir est aujourd’hui gravement menacé. La surmortalité et le déclin des colonies d’abeilles observées depuis les années 80 sont en constante progression et atteignent aujourd’hui des seuils très inquiétants.

Pour participer à la lutte contre ce drame écologique et humain, « C’est qui le Patron ?! », Culture Miel et ADA France (Fédération nationale du réseau du développement apicole) ont décidé en 2018, d’unir leurs compétences et de créer ensemble le Fonds de Sauvegarde des Abeilles

Les Fondateurs du FSAb

© Alban Fevre

Quels projets soutenons-nous ?

Les projets financés sont ceux visant à augmenter et diversifier la ressource alimentaire des abeilles et à limiter l’exposition des abeilles aux pesticides en favorisant :

  • la diversification des assolements en intégrant des cultures mellifères
  • l’allongement des rotations
  • l’accroissement de la part des prairies fleuries et avec légumineuses
  • l’implantation des jachères et des bandes enherbées avec des espèces mellifères
  • la mise en place des haies
  • l’implantation des cultures intermédiaires mellifères
  • la réduction des risques d’expositions des abeilles aux pesticides
  • le développement de la flore naturelle.

VOIR LES PROJETS SOUTENUS EN 2019 ET 2020